FR | DE

Les mesures en faveur des personnes âgées constituent un volet important des compétences du Ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région. Le présent chapitre les présente de façon sommaire, la majorité des sujets évoqués seront expliqués en détail plus loin dans la brochure.

Les initiatives prises en faveur des
personnes âgées se répartissent sous cinq entêtes :

  1. la planifcation et la construction de nouvelles infrastructures
  2. le contrôle des services existants
  3. la politique des compétences
  4. la politique des soins
  5. les services directs au citoyen.

1. Dans le cadre des budgets disponibles, le ministère peut participer aux frais de construction de centres intégrés pour personnes âgées (CIPA), de maisons de soins, de centres psycho-gériatriques (foyers de jour) et de Clubs Seniors, chaque fois que des besoins régionaux ou nationaux sont constatés.

2. La loi oblige la plupart des services pour personnes âgées à respecter des normes de qualité aussi bien en ce qui concerne le bâtiment construit que le personnel employé. À échéance régulière, les agents du ministère font des contrôles sur place pour vérifer si les services continuent à respecter les exigences imposées par la loi.

3. Depuis la fin des années 1990, le ministère met un accent particulier sur la création de services qui s’adressent à des personnes de plus de 50 ans dans les domaines de la formation, de la formation continue, des sports et des loisirs, de la participation sociale et des technologies modernes. À titre d’exemples, on peut citer l’Académie Seniors du Service RBS-Center fir Altersfroen et les Clubs Seniors. Périodiquement, le département initie également lui-même des manifestations dans ce domaine. 

4. Si l’assurance dépendance couvre en règle générale les situations de dépendance, il n’en est pas moins vrai que des personnes qui ne remplissent pas encore les critères de l’assurance, peuvent vivre des situations de besoins d’aides et de soins. Afin de permettre à toute personne, indépendamment de sa situation financière, de pouvoir recourir, en situation de besoin, aux services du maintien à domicile, le ministère participe, selon des barèmes établis annuellement, aux frais des prestations effectuées.

Le ministère soutient financièrement un certain nombre de services qui agissent dans des situations particulières. À titre d’exemple citons l’appel assistance externe (Télé-Alarme   26 32 66 ou   26 70 26) ou le service « SOS Alzheimer » (  26 432 432).

Dans un souci constant d’un encadrement de qualité, le département organise régulièrement, seul ou en collaboration avec des gestionnaires, des séances d’information et de formation au personnel d’encadrement.

5. Depuis de nombreuses années, le ministère met à la disposition des personnes âgées et de leur entourage des services d’information, de consultation et d’orientation. Le Senioren-Telefon (  247-86000) reçoit des appels du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30.

En outre le ministère vient de créer un site internet ayant pour but d’informer et de sensibiliser les gens à propos des maladies démentielles (www.demenz.lu ou www.demence.lu).

À échéance régulière, le département édite également des brochures d’information et de sensibilisation et invite à des séminaires ou conférences portant sur des thèmes en relation avec la situation des personnes âgées.

RENSEIGNEMENTS :

Ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région

Division Personnes Âgées
12-14, avenue Émile Reuter
L-2919 Luxembourg

Secrétariat:   247-86544
Senioren-Telefon:   247-86000

Mail : senioren--at--fm--dot--etat--dot--lu
Internet: www.mfi.public.lu

 

Le Conseil supérieur des Personnes âgées

Le Conseil supérieur des Personnes âgées est un organe consultatif du Gouvernement, qui est chargé d’examiner tous les problèmes se rapportant aux personnes âgées et de faire des propositions d’améliorations.

Il donne son avis et conseille plus particulièrement le Ministre de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région sur les sujets intéressant les personnes âgées.

Le Conseil se compose de 13 membres délégués soit par des organisations de personnes âgées, soit par des organisations agissant en faveur des personnes âgées. En plus, il y a des membres qui sont cooptés au vu soit de leur compétence professionnelle dans les domaines du droit, de la médecine, des soins, du travail social, des sciences humaines ou de la gérontologie, soit de leur engagement social. Le mandat des membres du Conseil a une durée de deux ans.

Le Conseil Supérieur traite les sujets d’actualité en groupes de travail thématiques comme par exemple:

  • la réforme de l’assurance dépendance
  • les besoins financiers des personnes retraitées
  • la politique communale en faveur des seniors.

RENSEIGNEMENTS:

Secrétariat du Conseil supérieur des Personnes âgées
Ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région
12-14, avenue Émile Reuter
L-2919 Luxembourg

  247-86599